20 comédies françaises classiques

Neuf des meilleures et plus récentes Comédies françaises sont sorties ce 1er septembre en vidéo à la demande. Pour l’occasion, Walk this Way vous a concocté une sélection des 20 meilleures comédies françaises de ces cinq dernières décennies :

Les tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner

top-wtw-tontons-flingueurs
Interprétés par Lino Ventura et Bernard Blier, Les tontons flingueur est désormais un classique reprenant avec dérision et excès les codes du film de gangster, parsemé de répliques cultes écrites par Michel Audiard.

Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) de Jean Girault

wtw-top-Le-Gendarme-de-Saint-Tropez-
Avant que Saint Tropez ne devienne une villégiature de la jet-set, le village méditerranéen a fait l’objet de plusieurs films à succès de la série des “Gendarme“, dont le rôle principal est interprété par le comique Louis de Funès.

La Grande Vadrouille (1966) de Gérard Oury

wtw-top-La-Grande-Vadrouille
Dans La Grande Vadrouille - ayant été longtemps le film ayant fait le plus d’entrées en France avec plus de 17 millions de tickets vendus - deux civils français (Bourvil et Louis de Funès) viennent en 1942 à la rescousse de militaires anglais et deviennent, malgré eux, des acteurs de la résistance.

Le grand blond avec une chaussure noire (1972) de Yves Robert

wtw-top-le-grand-blond-avec-une-chaussure-noire
Le grand blond avec une chaussure noire est François Perrin (Pierre Richard), un violoniste fantasque et rêveur qui va jouer, à ses dépends, le rôle d’un redoutable espion international.

Les bronzés et Les bronzés font du ski (1979) de Patrice Leconte

wtw-top-Les-bronzés-font-du-ski
Une belle troupe d’amis se retrouvent en vacances à la mer puis à la montagne. Ce pitch efficace donne lieu à deux films classiques et hilarants, grâce à l’interprétation sans faute de Christian Clavier, Marie-Anne Chazel et Thierry Lhermitte, entre autres.

Le père noël est une ordure (1982) de Jean-Marie Poiré

le-père-noël-est-une-ordure-wtw-top
Les acteurs des Bronzés se retrouvent dans cette comédie sur la permanence SOS détresse amitié devant faire face, le soir de Noël, aux appels et à l’arrivée de plusieurs marginaux.

La vie est un long fleuve tranquille (1988) d’Etienne Chatiliez

vie-est-un-long-fleuve-tranquille-wtw-top
Tout oppose les famille Le Quesnoy (la mère étant interprétée par Hélène Vincent, l’une des tantes d’Attila Marcel) et Groseille, socialement et économiquement. Leurs chemins se croisent cependant lorsqu’ils apprennent qu’un de leurs enfants a été échangé à la naissance…

Les Visiteurs (1993) de Jean-Marie Poiré

top-wtw-visiteurs

Les Visiteurs sont le comte de Montmirail (Jean Reno) et son fidèle écuyer (Christian Clavier), débarquant de l’époque médiévale en 1992 après avoir bu une potion magique. 16 millions d’entrées figuraient au compteur du premier film de cette saga, dont le prochain opus sortira en avril 2016.

La cité de la Peur (1994) d’Alain Berbérian

la-cité-de-la-peur-wtw-top
Le trio comique des Nuls (Dominique Farrugia, Alain ChabatLes Gamins et Chantal Lauby La cage dorée) est au centre de cette comédie se déroulant en plein festival de Cannes, lorsqu’une série de meurtres de projectionnistes vient perturber la projection du film Red is Dead.

Un air de famille (1996) de Cédric Klapisch

le-gout-des-autres-top-wtw
Dans Un air de famille, Cédric Klapisch (L’auberge espagnole) dissèque les relations familiales avec humour et ardeur, avec un casting réunissant Agnès Jaoui (Du vent dans des mollets), Jean-Pierre Bacri, Catherine Frot et Jean-Pierre Darroussin.

Le diner de cons (1998) de Francis Veber

wtw-top-le-diner-de-cons-wtw-top
Chaque semaine, un groupe d’amis organise un dîner ou chacun doit ramener un con. Ce soir, Brochant (Thierry Lhermitte) a trouvé le gros lot avec François Pignon (Jacques Villeret), passionné de modèles réduits en allumettes… et excellant dans l’art de provoquer des catastrophes.

Le goût des autres (2000) d’Agnès Jaoui

gout-des-autres-wtw-top

Agnès Jaoui (Du vent dans des mollets) passe derrière la caméra dans ce film social où un riche chef d’entreprise (Jean-Pierre Bacri) à l’esprit fermé tombe amoureux d’une actrice (Anne Alvaro) qui se trouve être sa prof d’anglais.

La Tour Montparnasse infernale (2000) de Charles Nemes

la-tour-montparnasse-infernale-wtw-top
Deux laveurs de vitre, interprétés par le duo Eric et Ramzy (Les Kaïra), travaillent sur l’une des plus hautes tour de Paris, ils vont être confrontés à un commando armé… et risquent de faire capoter le plan de ces gros durs.

Astérix et Obélix : mission Cléopâtre (2002) d’Alain Chabat

Astérix-et-Obélix---mission-Cléopâtre-wtw-top
Cette adaptation d’un des classiques de la bande-dessinée franco-belge par Alain Chabat (Les Gamins) comporte un casting impressionnant : Jamel Debbouze, Monica Bellucci, Gérard Depardieu, Chantal Lauby, Jean-Pierre Bacri ou encore Christian Clavier.

OSS 117 (Le Caire nid d’espions et Rio ne répond plus) (2005)

oss-117-wtw-top
Deux détournements de la série de romans d’espionnage OSS 117 par Michel Hazanavicus (The Artist) : dans les années 1950, l’agent Hubert Bonisseur de la Bath, dit OSS 117 (Jean-Dujardin), est envoyé par le président René Coty pour déjouer les plans de nations étrangères malintentionnées - avec Bérénice Béjo (Au bonheur des ogres) au casting.

Bienvenue chez les Ch’tis (2008) de Dany Boon

top-wtw-Bienvenue-chez-les-Ch’tis
Plus de 20 millions d’entrées pour ce film écrit, réalisé et interprété par Dany Boon, jouant sur les spécificités et les clichés régionaux. Le succès de l’humoriste nordiste n’est toujours pas démenti, comme le prouvent les succès populaires de Rien à déclarer et Supercondriaque.

Intouchables (2011) d’Eric Toledano et Olivier Nakache

intouchables-wtw-top
Carton phénoménal à plus de 19 millions d’entrées, Intouchables est centré sur un duo improbable, lorsque Philippe (François Cluzet), riche aristocrate handicapé, embauche Driss (Omar Sy), jeune de banlieue sorti de prison. Avec Audrey Fleurot (Pop Redemption).

9 mois ferme (2012) d’Albert Dupontel

9-mois-ferme-wtw-top
Dans 9 mois ferme, le réalisateur, scénariste et interprète Albert Dupontel campe Bob, un criminel ayant mis enceinte Ariane, sa juge (Sandrine Kiberlain - Les Gamins), lors d’une soirée très arrosée.

Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? (2014) de Philippe de Chauveron

Qu’est-ce-qu’on-a-fait-au-bon-dieu-wtw-top
Plus gros succès français national et à l’international de 2014, ce film suit Claude et Marie Verneuil (Chantal Lauby - La cage dorée), couple bourgeois de la vieille France catholique, comblé avec ses quatre filles. Leur tolérance est mise à rude épreuve car elles ont épousé un musulman, un juif, un chinois et la petite dernière est éprise d’un catholique… noir.

La famille Bélier (2014) d’Eric Lartigau

la-famille-bélier-wtw-top
Toute la famille Bélier est sourde, sauf Paula. Lorsque son don pour le chant est découvert, elle va devoir choisir : continuer à aider ses parents dans la ferme familiale ou se préparer pour un concours de chant et peut-être partir pour Paris. Louane Emera, (Paula), l’une des stars de l’émission The Voice, est épaulée par François Damiens (Les Kaïra) dans le rôle de son père.

lundi 16 novembre 2015, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube