Mathieu Kassovitz en 10 films

L’acteur français Mathieu Kassovitz est à l’affiche du thriller original Un illustre inconnu de Matthieu Delaporte dont le précédent long métrage Le Prénom avait cartonné en 2012.

Remarquablement interprété par l’acteur, épaulé par Marie-Josée Croze, le film explore le trouble identitaire de la dépersonnalisation avec un personnage usurpant des identités avec une habilité exceptionnelle et se comportant "comme un tueur en série qui ne passe pas à l'acte".

Alors qu’Un illustre inconnuest à l’affiche à partir du 4 avril, parmi 7 autres films de la collection Men on the Edge/Des Hommes à Cran, nous vous proposons de revenir sur les 10 autres films qui ont marqué la carrière de ce réalisateur engagé, acteur aux multiples facettes. Parcours d’un homme entier :

La Haine de Mathieu Kassovitz, 1995

Trois copains d'une banlieue ordinaire vont vivre la journée la plus importante de leur vie après une nuit d'émeutes. Filmé en noir et blanc et interprété entre autres par Vincent Cassel (La Belle et la Bête, Le Moine), La Haine est considéré comme un classique de film de cité célébré nationalement et internationalement, notamment par Jodie Foster.

Un héros très discret de Jacques Audiard, 1995

Mathieu Kassovitz incarne un homme, à l’hiver 1944-1945, n’ayant pas participé à la seconde guerre mondiale mais se faisant passer pour un héros en s’inventant une vie admirable.

Les rivières pourpres de Mathieu Kassovitz, 2000

Dans ce thriller adapté du best-seller homonyme de Jean-Christophe Grangé, deux policiers (Vincent Cassel et Jean Reno) se voient confier deux affaires compliquées. La terrible vérité dépassera leur imagination… 

Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, 2001

Mathieu Kassovitz incarne l’étrange prince charmant Nino Quincampoix, dont s’éprend la pétillante Amélie. Une création brillante, nommée aux Oscars en 2002.

Amen de Costa-Gavras, 2002

Mathieu Kassovitz joue un jeune jésuite qui tente, avec un officier SS allemand, d'informer le Pape Pie XII et les Alliés du génocide des Juifs dans les camps de concentration.

Munich de Steven Spielberg, 2006

Mathieu Kassovitz figure au casting international de Munich, parmi Daniel Craig et Eric Bana. Inspiré de faits réels, Munich revient sur la prise d’otage du pavillon israélien par un commando palestinien lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972.

L’Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz, 2011

Marquant le retour de Matthieu Kassovitz devant et derrière la caméra, L’Ordre et la Morale revient sur épopée violente et trouble de la prise d’otage de gendarmes par des indépendantistes Kanaks en Nouvelle-Calédonie en 1988.

La vie d’une autre de Sylvie Testud, 2012

Marie (Juliette Binoche) se réveille et a oublié 15 ans de sa vie. Elle aura quatre jours pour reconquérir l’homme de sa vie : Mathieu Kassovitz.

Vie sauvage de Cédric Khan, 2014

Mathieu Kassovitz est Philippe Fournier. Il décide de ne pas ramener ses fils de 6 et 7 ans à leur mère qui en avait obtenu la garde. Une cavale de 11 ans à travers la France va commencer. Le film est adapté d’un fait divers.

Le bureau des légendes, série TV, 2015

Tout nouveau rôle pour la série télévisée Canal + qui cartonne : l’acteur interprète un espion français rappelé en France après six années de vie sous couverture à Damas. Mais le retour à la « vie normale » est plus compliqué que prévu…

vendredi 1 avril 2016, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube