Walk this Way présente cinq westerns contemporains

Le western est le film de genre par excellence, célébrant des héros solitaires chevauchant dans un monde encore sauvage et libre des règles d’une société policée et capitaliste. Leur manichéisme permet à chaque époque d’y enraciner ses traumas et son imagerie politique, mais l’honneur et la liberté restent invariablement une boussole morale.

Après les western de l’âge d’or d’Hollywood (incarné entre autres par John Wayne dans les films de John Ford) et les western spaghetti de Sergio Leone, le genre a connu des succès cycliques entre périodes “série B“ et chefs d’œuvre de Sam Peckinpah ou de Clint Eastwood.

Depuis 2010, nous avons eu droit à de belles surprises avec des films qui s’autorisent à extraire le genre pour mieux en reproduire le schéma dans des adaptations contemporaines. Retour sur cinq d’entre eux :

Or de Thomas Arslan, 2013

Dans Or, le réalisateur Thomas Arslan raconte la ruée vers l’or de la fin du 19e siècle vue par un groupe d’Allemands (dont Nina Hoss) et les plonge pour une poignée de pépites dans l’enfer du célèbre “wilderness“ américain. Un long métrage découvert en compétition à Berlin et dorénavant présent dans notre nouvelle collection Men on the Edge/Des Hommes à cran, visionnable en vidéo à la demande dès le 4 avril.

True Grit des frères Coen, 2011

En 2011, les frères Coen redonnèrent chair au genre du western avec True Grit, superbe épopée de vengeance qui s’éloigne à cette occasion des excentricités de scénario de leurs films précédents pour mieux servir leur propos.

Les premiers les derniers de Bouli Lanners, 2016

Dans une plaine infinie, deux chasseurs de prime sont à la recherche d’un téléphone volé au contenu sensible. Le road trip de Bouli Lannaers reprend clairement les codes du genre dans une version belge et contemporaine. Le film, décrit par un journal belge comme “un western contemporain au plus près de l’humain“, a pu être découvert en avant première au festival de Berlin 2016.

La Voie de l’Ennemi de Rachid Bouchareb, 2014

Présenté en compétition au festival de Berlin 2014, La Voie de l’Ennemi raconte, sur fond de plaines du Nouveau Mexique, le chemin de la rédemption emprunté par Garnett, et met en scène deux acteurs cultes : Harvey Keitel et Forest Whitaker. Ce long métrage figure au sein du catalogue de vidéo à la demande de Walk this Way depuis 2015, dans la collection Men on the Edge/Des Hommes à Cran. Il est à découvrir ici.

Django Unchained de Quentin Tarantino, 2012

Première incursion de Quentin Tarantino dans le monde du western en 2012 (suivra en 2016, Les huit Salopards), Django unchained s’attaque à la thématique du racisme et de l’esclavage. En important ces questions dans le récit mythologique fondateur de l’Histoire américaine, il réalise un coup de maître, respectant scrupuleusement la forme pour mieux interpeller quant au fond.

vendredi 1 avril 2016, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube