Sept films européens sur la musique

La musique est une composante essentielle de la réalisation de films, et sa magie opère complètement quand elle en devient le sujet principal. Walk This Way a sélectionné sept films incontournables qui racontent l’histoire de musiciens talentueux :

Au fil du temps à Shangai (documentaire) d’Uli Gaulke

Réalisé par Uli Gaulke (auteur de Havanna Mi Amor, récompensé au festival Cinéma du Réel, à Munich et à Sundance), ce documentaire raconte l’histoire du « groupe de jazz le plus vieux au monde » : Peace Old Jazz. En suivant le voyage du groupe pour le North Sea Jazz Festival à Rotterdam, le film montre à quel point la passion de la musique peut être une force, malgré l’oppression exercée sur l’art pendant la révolution culturelle en Chine. Cette magnifique success story, accompagnée de son lot risible d’incompréhensions culturelles, sera disponible en VàD le 2 mai dans la collection Docs from around the world (Documentaires du monde).

Mama Africa (documentaire) de Mika Kaurismäki

Mama Africa s’intéresse à Miriam Makeba, la première musicienne africaine à être devenue une star à la notoriété internationale et à avoir fait connaître la musique sud-africaine. Sa musique anti-apartheid l’a contrainte à l’exil, mais elle en a profité pour se forger un succès international en chantant notamment pour John F. Kennedy et Marlon Brando, et aux cotés de Harry Belafonte et Nina Simone. Bien avant les autres, Miriam Makeba a incarné la vérité et la justice pour les opprimés. Mama Africa a été proposé l’année dernière en VàD sur Walk this Way… et il est toujours disponible !

Buena Vista Social Club (documentaire) de Wim Wenders

Similaire à Au fil du temps à Shanghai, Buena Vista Social Club raconte l’histoire de musiciens cubains d’un certain âge dont le talent a presque été oublié après la prise de pouvoir de Castro à Cuba, jusqu’à ce que Ry Cooder décide de se rendre à La Havane pour les réunir et les faire sortir de l’oubli. Performances triomphantes et musique extraordinaire redonnent vie aux carrières des musiciens. Une expérience musicale et cinématographique à ne pas manquer.

Pop Redemption (fiction) de Martin Le Gall

Un groupe de black metal est sur le point de se séparer après 15 années passées ensemble. Sur le chemin de leur dernier concert au Hellfest, un festival de musique français, une mort accidentelle déclenche une série de mésaventures. Pop Redemption mêle des éléments propres aux films sur la « crise de la trentaine », aux road-movies et aux films sur l’amitié dans une comédie française incontournable pour les amateurs de metal.

Eden (fiction) de Mia Hansen-Løve

Eden est un film dramatique français qui raconte l’histoire de Paul, le DJ qui a inventé la « French house », un nouveau genre de musique électronique français devenu populaire dans les années 90. Ce film est un drame profond, mélancolique et élégant qui prend place dans le monde de la musique électronique et parcourt 20 ans de la vie du DJ parisien.

Amy (documentaire) d’Asif Kapadia

C’est avec brio qu’Asif Kapadia nous raconte la vie d’Amy Winehouse avec les propres mots de la chanteuse. Grâce à des images d'archives jamais vues et à des morceaux inédits, ce documentaire nous révèle qui se cachait derrière la star. Le lauréat de l’Oscar du meilleur film documentaire rend hommage à une grande artiste qui, avec seulement deux albums, est devenue l’une des plus grande chanteuse de jazz de tous les temps.

La Môme (long métrage) d’Olivier Dahan

Lauréat de deux Oscars, La Môme raconte l’histoire de la chanteuse française Édith Piaf. De son enfance à son apogée, de son triomphe à son désespoir, de Belleville à New York et avec une Marion Cotillard dont l’interprétation est à couper le souffle, le film retrace la vie extraordinaire de « La Môme Piaf ».

samedi 30 avril 2016, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube