Retour sur la carrière de Guillaume Gallienne, homme orchestre

Acteur et membre sociétaire de la célèbre compagnie de théâtre française La Comédie-Française, Guillaume Gallienne s’est fait connaître du grand public dans une micro série de la chaîne télévisée Canal Plus Les bonus de Guillaume, parodie loufoque composée de 100 épisodes de 1 minute dans laquelle Gallienne revisitait le milieu du cinéma avec humour.  

Dans Garçons et Guillaume, à table, sorti sur les écrans français en novembre 2013, Guillaume Gallienne a fait part de l’étendue de ses talents, recevant un triomphe critique (plus d’une dizaine de prix) et public (presque 3 millions d’entrées en France). Véritable homme orchestre, Gallienne est dans ce film à la fois réalisateur, scénariste, acteur de son propre personnage et… de celui de sa mère ! Cette comédie atypique, à ne pas manquer, s’apprête à transcender les frontières en VoD dès le 11 juillet via notre collection Films Premium.

Retour quelques autres moments cinématographiques marquants de la carrière cet acteur hors-normes :

Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour… de Pascal Thomas (2010, France)

Comédie loufoque interprétée par Marina Hands et Julien Doré (vu notamment dans Pop Redemption, disponible en VàD via notre collection Comédies) avec l’appui de Guillaume Gallienne, le film suit la relation amoureuse de Dorothée et Nicolas. Vivant un véritable coup de foudre, tous deux sont sûrs de vivre une “très grande histoire d’amour“… mais rien ne va se passer comme prévu.

Astérix et Obélix au service de sa majesté de Laurent Tirard (2012, France)

Dans ce quatrième volet cinématographique de la saga des célèbres héros de bande-dessinée imaginés par Uderzo et Goscinny, les héros Gaulois se rendent dans l’empire britannique pour y vivre de nouvelles aventures. Casting français cinq étoiles pour cette comédie à gros budget : outre Gallienne dans le rôle de Jolitorax, figurent Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Fabrice Lucchini ou encore Dany Boon.

Yves Saint Laurent de Jalil Lespert (2014, France)

Découvert à la Berlinale 2014 et récompensé aux César 2015, Yves Saint-Laurent revient sur quelques années de la vie de Saint-Laurent (Pierre Niney), lorsque le célèbre couturier français prit en main la maison de couture fondée par Christian Dior puis fonda sa propre société. Dans son rôle de l’homme d’affaire Pierre Bergé, compagnon de Saint-Laurent, Guillaume Gallienne “se surpasse et étonne“ selon Cineuropa.

Eperdument de Pierre Godeau (2016, France)

Eperdument est centré sur Jean (Gallienne), un directeur de prison vivant une histoire d’amour interdite et passionnelle avec l’une de ses détenues, Anna (Adèle Exarchopoulos, La vie d’Adèle). Inspiré d’une histoire vraie et écrit d’après le roman Défense d'aimer de Florent Gonçalves, le film est sorti en mars 2016 en France.

Cézanne et moi de Danièle Thompson (2016, France)

Plus que deux mois d’attente pour voir dans les salles française Cézanne et moi de la réalisatrice Danièle Thompson (Fauteuils d’orchestre, Le code a changé), centré sur la relation amicale liant le peintre Paul Cézanne (Gallienne) à l’écrivain Émile Zola (Guillaume Canet), depuis leur départ d'Aix-en-Provence jusqu'à leur arrivée à Paris. Un film à suivre avec attention !

jeudi 7 juillet 2016, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube