Men on the Edge : Des héros sur le fil du rasoir

A partir de ce 22 avril, le projet Walk This Way verra son lancement officiel sur la plupart des plateformes de vidéo à la demande. Pour cette première, les films proposés via Itunes, Google, Sony et Amazon à travers de nombreux pays d’Europe, ont été réunis au sein de la collection Men on The Edge (Des hommes à cran).

Au programme, cinq thrillers européens et polars au casting cinq étoiles, dans lesquels les protagonistes se retrouveront dans des situations intenables lancés dans des récits sur le fil du rasoir, nous faisant de Paris au Nouveau-Mexique, en passant par Berlin.

La Voie de l’Ennemi de Rachid Bouchareb (2014), en compétition au festival de Berlin 2014 et interprété par les immenses acteurs américains Forest Whitaker, Harvey Keitel et Ellen Burstyn. Le film, dont l’action se déroule dans les paysages désertiques du Nouveau Mexique, suit Garnett, un ex-détenu cherchant à se réinsérer. C’est sans compter sur le shérif local, Bill Agati, qui va chercher à lui faire payer les erreurs de son passé.

Dans Mains Armées de Pierre Jolivet (2012), l’action a lieu en France, entre Paris et Marseille, sur fond de lutte contre le trafic d’armes et de drogues. Les acteurs Leïla Bekhti, Roshdy Zem et le chanteur Marc Lavoine se partagent l’affiche de ce polar haletant.

Le Jour Attendra (2013), premier long-métrage franco-belge du scénariste Edgar Marie comporte lui-aussi un casting français impressionnant. : Jacques Gamblin, Olivier Marchal, Laure Marsac et Reda Kateb. Milan et Jonas patrons de boites de nuit, ont rompu leur amitié suite à une affaire lors de laquelle ils ont du dénoncer un criminel psychopathe. Le retour de ce dernier change la donne ; les deux ex-amis doivent se retrouver le temps d’une nuit…

Autre premier long-métrage, L’autre vie de Richard Kemp (2013) de Germinal Alvarez réunit les acteurs français Jean-Hugues Anglade et Mélanie Thierry (César du Meilleur Espoir Féminin en 2010). Un inspecteur de police revient mystérieusement dans le passé, 20 ans plus tôt, la veille du meurtre qui a constitué sa première enquête.

Enfin, Perdre la tête (2013) est la contribution allemande à la collection Men on the Edge. Réalisé par Stefan Westerwelle, le film, tiré d’une histoire vraie, est un thriller psychologique sur Luis, un touriste espagnol (interprété par Fernando Tielve), parti faire la fête à Berlin jusqu’à ce qu’il s’y perde, dans tous les sens du terme. Bientôt, réalité et illusion vont se confondre pour Luis…

À découvrir très bientôt !

lundi 6 avril 2015, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube