La dernière Ambulance ne fait pas de compromis

Dans La Dernière Ambulance, le docteur Yordanov, Mila l'infirmière et Plamen le conducteur sont en charge d'une des treize seules ambulances en service à Sofia, une capitale d'1,2 million d'habitants. Ils doivent zigzaguer entre les trous qui percent le goudron de toutes les rues de la ville animée et pallier un système médical en ruine pour aider des ivrognes, des patients drogués et leurs familles paniquées, ainsi que des chauffards.

Le réalisateur bulgare Ilian Metev opte un regard d'observateur purement objectif, se passant d'interviews et de commentaires en voix-off. Pendant toute la durée du film, nous sommes dans l'ambulance avec l'équipe médicale ou nous la suivons chez les patients sans jamais voir un seul autre visage que ceux des trois héros. On entend ce que disent les malades et leurs familles, on aperçoit parfois une jambe ou l'arrière de la tête d'un patient sur sa civière, mais la caméra ne quitte jamais les trois protagonistes.

La caméra se juche parfois sur le tableau de bord pour se retourner vers l'intérieur du véhicule et examiner notre trio en gros plan : le médecin aux cheveux blancs, l'infirmière quarantenaire qui fume sans arrêt et le jeune chauffeur, qui ne cesse de sourire. Et quand une roue se prend dans un trou dans l'asphalte, la caméra vacille tandis qu'on entend les bruits suivant l'incident.

Sofia’s Last Ambulance est un documentaire aussi pur et sans compromis qu'il est possible d'en faire, et où la manipulation du spectateur par le réalisateur est des plus minimales. C'est un film sur une santé publique en faillite dans une société en transition, mais pas seulement : c'est aussi une étude sur trois professionnels dévoués qui ont la passion de leur métier et aiment l'humanité.

Le documentaire, découvert au festival de Cannes 2012 (51e Semaine de la Critique) où il a reçu le Prix France 4 Révélation, a parcouru plusieurs festivals de haut niveau dont le festival de Karlovy Vary 2012 (prix du meilleur long métrage documentaire) ou celui de Zurich 2012 (mention spéciale).

Coproduit par la Bulgarie, l’Allemagne et la Croatie, Sofia’s Last Ambulance est à voir depuis le 15 mai en vidéo à la demande en Espagne, au Danemark, en Norvège, en Italie, en France, en Belgique et aux Pays-Bas, au sein de la collection Documentaires du Monde.

mercredi 27 mai 2015, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube