Les Gamins, Alain Chabat et Max Boublil en pleine crise d’adolescence à retardement

Quoi de mieux pour aborder sereinement la rentrée que de bien rigoler ? Pari réussi avec Les Gamins, premier long-métrage du français Anthony Marciano.

Démarrant sur le grand classique de la rencontre entre un homme et une femme, Les Gamins survole rapidement les différentes étapes de la vie de couple, du premier baiser à l’échange des alliances, pour passer directement au plat de résistance.

Le film met principalement l’emphase sur les rapports entre le futur beau-père Gilbert (Alain Chabat) et son gendre Thomas (Max Boublil). L’air innocent de Thomas, prêt à sacrifier ses rêves de gloire musicale pour la femme qu’il aime, contraste avec l'infortuné Gilbert, qui n’en peut plus de passer son temps avachi sur son canapé devant la télévision pendant que sa femme Suzanne (Sandrine Kiberlain) invente de nouvelles manières de dépenser ses économies dans des prétendues œuvres de bienfaisance et un mode de  vie bio et éco-responsable.

Une soirée entre hommes suffit à Gilbert pour retrouver le goût de la liberté. Sentant qu’une seconde chance lui est accordée et disposant d’une bonne somme d’argent à dépenser, Gilbert va tenter de revivre ses jeunes années tout en essayant de dissuader son nouveau meilleur ami de commettre la plus grosse erreur de sa vie en épousant sa fille Lola (Mélanie Bernier). Thomas se laisse peu à peu contaminer par l’état d’excitation de son mentor qui se lance dans de nouvelles expériences comme un chien enragé après une voiture, pour vivre une vie de gamins. Mais à quel prix retrouve t-on ses rêves de jeunesse ?

Les Gamins rayonne grâce à un humour bien maîtrisé, écrit par le duo Marciano – Boublil. En tête d’affiche, le comédien Alain Chabat (ex du trio humoristique Les Nuls), toujours garant de qualité humoristique, brille en compagnie de Max Boublil, jeune chanteur/humoriste de stand-up français. Kheiron (un des acteurs de la micro-série Canal + à succès Bref) et Arié Elmaleh, frère du célèbre humoriste français Gad Elmaleh sont des seconds rôles à noter, de même que l’excellente Sandrine Kiberlain, dont la maîtrise des rôles comiques a d’ailleurs été récompensée d’un César de la Meilleure actrice pour 9 mois Ferme d’Albert Dupontel. Ces représentants d’un certain humour français donnent la réplique aux deux célèbres chanteurs Iggy Pop et Patrick Bruel, pour faire des Gamins une comédie qui donne la part belle à la musique grâce à son casting, sa bande-originale et son scénario.

Les Gamins est le 7è film français le plus vu dans l’Hexagone en 2013 avec plus de 1,6 millions d’entrées. Figurant parmi les 9 comédies françaises de la collection Walk this Way Comédies à la Carte, le film est disponible en exclusivité en vidéo à la demande dès le 1er septembre au Danemark, en Norvège, en Suède, en Italie, en Grande-Bretagne, en Irlande, aux Pays-Bas et en Hongrie.

Et pour les futurs aficionados, le duo Marciano-Boublil a récemment sorti sur les écrans de l’Hexagone la comédie loufoque Robin des Bois, la Véritable Histoire.

Les Gamins – Bande-annonce :

jeudi 3 septembre 2015, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube