Ouvre-toi à moi : l’amour à l’épreuve de la société

Les films se suivent mais ne se ressemblent pas dans notre Collection scandinave. Après les comédies déjantées Le roi du curling et Journal d’un alcoolique, la comédie romantique alternative 21 bonnes raisons de gâcher un mariage et le film noir sur le darwinisme social L’Arbitre, Ouvre-toi à moi, écrit et réalisé par Simo Halinen aborde la question du genre et de l’honnêteté vis-à-vis des autres et de soi-même.

Ouvre-toi à moi s’ouvre sur une femme nettoyant une maison. Son employeuse partie, la femme se maquille et s’habille avec les vêtements appartenant à la maîtresse de maison. Cette scène, qui peut revêtir un caractère de déjà-vu, est remplie de sens car la femme de ménage, Maarit (Leea Klemola), est transgenre. En effet, Maarit est une femme belle et intelligente - qui était auparavant un homme.

Ainsi déguisée en bourgeoise, Maarit se fait presque malgré elle passer pour une psychologue et y fait la rencontre de Sami (Peter Franzén) un entraîneur de football, professeur, mari et père de famille, et en tombe amoureuse. Une relation adultère commence, mais Sami est rapidement mis à l'épreuve et doit affronter ses propres préjugés. Quant à Maarit, avec ou sans Sami, elle doit entrer dans un monde où elle sera la seule personne qui déterminera son appartenance. 

Le réalisateur Simo Halinen a choisi de ne pas faire de l’identité sexuelle le thème principal de son film, mais cherche plutôt à comprendre “comment mener votre vie lorsque vous cachez vos émotions à vos proches“. Ouvre-toi à moi est aussi un film sur la tolérance, mené avec brio grâce à la performance centrale et très juste de Maarit, ancienne conseillère sociale devenue femme de ménage au franc parler et à l’honnêteté à toute épreuve qui essaie de trouver sa place dans cette société se disant tolérante mais qui ne l’est peut être pas tant que cela.

Ouvre-toi à moi, sorti en mars 2013 sur les écrans finlandais, a raflé trois des prix les plus prestigieux des Jussi Awards 2014, les prix nationaux du cinéma finlandais : celui du meilleur scénario, de la meilleure actrice et du meilleur acteur.

Cette coproduction suédo-finlandaise est en ligne via Walk this Way depuis le 23 novembre en Norvège, en Suède, en Italie, en France, en Allemagne, en Belgique, en Irlande, en Turquie, en Autriche et en Hongrie.

lundi 14 décembre 2015, de Cineuropa

facebook

twitter

youtube